English (United Kingdom)FrançaisŰčŰ±ŰšÙŠ

Archive
Le Bureau exĂ©cutif du RĂ©seau des parlementaires contre la peine de mort au Maroc a examinĂ© l'avant-projet de loi du Code pĂ©nal  et a soulignĂ©  les propos rĂ©currents du ministre de la Justice et des libertĂ©s concernant "le maintien de la peine et son enthousiasme apparent de revenir Ă  son application". Le RĂ©seau des parlementaires contre la peine de mort estime dans son communiquĂ© publiĂ© Ă  l’issue de sa derniĂšre rĂ©union, que les dĂ©clarations de Mustapha Ramid sur le sujet de la peine capitale sont contraires Ă  la lettre royale adressĂ©e aux participants de la seconde Ă©dition du Forum mondial des droits…
La remise des prix du concours « Dessine-moi l’abolition » a eu lieu le 20 mai 2015, Ă  Kenitra au lycĂ©e Takaddum, en prĂ©sence des Ă©lĂšves participants, leurs parents, leurs professeurs et l’équipe pĂ©dagogique de l’OMDH. LancĂ© en 2012, par l’association française Ensemble contre la peine de mort ECPM et Poster for tomorrow, le concours «Dessine-moi l’abolition», invite  les collĂ©giens et lycĂ©ens Ă  rĂ©aliser un dessin contre la peine de mort. Le but est de susciter leur intĂ©rĂȘt sur la question de l’abolition universelle de cette peine en leur proposant une approche ludique et en faisant appel Ă  leur crĂ©ativitĂ©.…
Le nouveau projet de code pĂ©nal continue de susciter le dĂ©bat et d’opposer les dĂ©fenseurs des  droits humains et le ministre de la justice et des libertĂ©s Mustapha Ramid. AprĂšs les associations fĂ©ministes, c’est au tour de la Coalition marocaine contre la peine de mort  (CMCPM) et du RĂ©seau des avocats contre la peine de mort (RACPM)  d’organiser une rencontre sur ce sujet. «Le maintien de la peine de mort dans le projet du code pĂ©nal est une violation des droits constitutionnels Ă  la vie et la dignitĂ© » a dĂ©clarĂ©  ce mercredi 20 mai 2015, le bĂątonnier Abderrahim El…
         La capitale  Malaisienne accueillera  le 11 et 12 juin 2015 des centaines d'abolitionnistes venus du monde entier  pour vivre deux jours de programme tant scientifique que culturel et ensemble dire NON Ă  la peine de mort.  AprĂšs Rabat en octobre 2012, Ensemble contre la peine de mort (ECPM) organisera avec  le rĂ©seau asiatique anti-peine de mort (ADPAN), le 2Ăšme CongrĂšs rĂ©gional contre la peine de mort Ă  Kuala Lumpur en Malaisie. Ces  rencontres, devenues un rendez-vous incontournable des abolitionnistes du monde entier, rĂ©unissent des centaines d'acteurs autour d'un programme visant Ă  Ă©laborer les stratĂ©gies nationales, rĂ©gionales et…
IncarcĂ©rĂ© depuis dix ans en IndonĂ©sie, dont la lĂ©gislation antidrogue est l'une des plus sĂ©vĂšres du monde, Serge Atlaoui avait Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© en 2005 dans un laboratoire clandestin de production d'ecstasy prĂšs de Jakarta et condamnĂ© deux ans plus tard Ă  la peine capitale. Cet artisan soudeur de 51 ans s'est toujours dĂ©fendu d'ĂȘtre un trafiquant de drogue, affirmant qu'il n'avait fait qu'installer des machines industrielles dans ce qu'il croyait ĂȘtre une usine d'acrylique. Le Mercredi 29 avril 2015, l’IndonĂ©sie a exĂ©cutĂ© huit condamnĂ©s Ă  mort. GrĂące Ă  un sursis de derniĂšre minute, la Philippine Mary Jane Veloso et le…
Comme chaque annĂ©e, l'ONG de dĂ©fense des droits de l'homme, Amnesty International, a dressĂ© le bilan annuel de la peine de mort dans le monde. A cet effet, Amnesty International Maroc a organisĂ© une confĂ©rence de presse mercredi 22 avril 2015 Ă  Rabat. L’objectif Ă©tait de faire un tour d’horizon sur la situation des condamnations Ă  mort et les exĂ©cutions dans le monde en gĂ©nĂ©ral et au Maroc en particulier. L’organisation a critiquĂ© les dĂ©clarations du ministre de la justice et des libertĂ©s, en faveur au maintien de la peine de mort. Elle a Ă©galement signalĂ© que le projet de…
          Rendu public le 1eravril 2015, le nouveau projet de loi modifiant le Code pĂ©nal suscite de vives controverses sur les mĂ©dias sociaux. Dans sa majoritĂ©, la sociĂ©tĂ© civile marocaine active au niveau des droits de l’Homme a exprimĂ© son indignation, et n’a pas tardĂ© Ă  lancer des actions urgentes pour arrĂȘter ledit projet. De mĂȘme, un grand nombre des dĂ©fenseurs du droit Ă  la vie ont estimĂ© que malgrĂ© quelques apports positifs, le projet du nouveau code pĂ©nal comporte des dispositions rĂ©trogrades et dĂ©passĂ©es par rapport aux changements qu’a connus la sociĂ©tĂ© marocaine, et aux acquis…
 Le ComitĂ© de pilotage de la Coalition marocaine contre la peine de mort (CMCPM) a tenu sa rĂ©union pĂ©riodique, lundi 6 avril 2015. PremiĂšre depuis la derniĂšre assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale qui s'est tenue les 27 et 28 fĂ©vrier 2015 sous le thĂšme « La peine de mort, une vengeance et atteinte Ă  la dignitĂ© Â», cette rĂ©union a portĂ© sur des questions organisationnelles, programmatiques et ayant trait aux droits humains. Ainsi, concernant le volet organisationnel, le ComitĂ© a renouvelĂ© sa confiance en la personne du BĂątonnier Abderrahim JAMAI qui a Ă©tĂ© rĂ©Ă©lu Coordinateur de la CMCPM. Il a aussi Ă©lu les autres membres du…
  Amnesty International publie, le 1er avril 2015, son rapport 2014 sur la peine de mort dans le monde. L'ONG s'alarme de la hausse du nombre de condamnations Ă  mort, notamment en Egypte et au Nigeria, sous prĂ©texte de lutte contre le crime et le terrorisme. Dans son rapport dĂ©voilĂ© le mercredi 1 er Avril 2015, Amnesty International indique que  les condamnations Ă  mort en 2014 ont connu une hausse de 28% par rapport Ă  2013. Ainsi, ce sont au moins 2 466 condamnations qui ont Ă©tĂ© prononcĂ©es dans le monde soit 500 de plus qu’en 2013. Cela est dĂ»…
La Coalition marocaine contre la peine de mort a ouvert, vendredi 27 fĂ©vrier 2015 Ă  Rabat, les travaux de son AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale annuelle, organisĂ©e cette annĂ©e sous le thĂšme «La peine de mort, une vengeance et une atteinte Ă  la dignité».   La sĂ©ance d’ouverture a accueilli une centaine de personnalitĂ©s du monde diplomatique, politique, universitaire, parlementaire et associatif de la rĂ©gion MENA et des pays de l’Union europĂ©enne. Parmi les discours d’ouverture, nous avons pu compter sur l’intervention de l’ambassadeur de NorvĂšge et des reprĂ©sentants des ambassades de Belgique, de France, du Royaume Uni et de la dĂ©lĂ©gation de…
 L’équipe pĂ©dagogique de l’Organisation marocaine des droits humains  (OMDH) s’est rendue, le 19 fĂ©vrier 2015 au collĂšge Rayed Allal Errahmani Ă  Casablanca, pour  sensibiliser et informer les Ă©lĂšves  Ă  la question de la peine de mort et de son abolition. S'inscrivant dans le cadre du programme « Eduquer Ă  l’abolition de la peine de mort Â», cette intervention mĂȘlant thĂ©orie et tĂ©moignage s’est dĂ©roulĂ©e en prĂ©sence de plus de 84 Ă©lĂšves et d’autres personnes dont le directeur du collĂšge, le prĂ©sident de l’association des parents d’élĂšves, l’inspecteur des bibliothĂšque de la dĂ©lĂ©gation de Ben M’Sik, des professeurs et l’équipe pĂ©dagogique du projet, composĂ©…

 
 
 
 
Site internet réalisé avec le soutien de :
 
image007           image006            image004      ama dablam himalaya mountains-wide  Logo ECPM   Logo IDF  logo fondation de france
   Avec le soutien financier
     de l'Union EuropĂ©enne
 image002        
     
 
 
 

AnimĂ© par Joomla!. Designed by: templates joomla  Valid XHTML and CSS.

 

Mentions lĂ©gales | Conditions GĂ©nĂ©rales d’utilisation  |Copyright ©Software Centre 2017  | All Rights Reserved